Mon expérience au Sénégal

Entrepreneur en France et aujourd’hui 51 ans de métier dans le bâtiment, en 2007, à mon arrivée au Sénégal, fort de mon expérience, je me suis lancé dans la construction de ma villa et les choses n’ont pas été simples à gérer! « J’ai payé pour voir », les insuffisances techniques, les mauvais matériaux, l’outillage désuet, l’absence de rigueur et manque de compétences des ouvriers avec qui j’ai commencé, mon vraiment dérouté, j’ai du changer 4 fois d’équipe !

JL & Equipe chantier

Aujourd’hui, j’ai compris et respecte les us & coutumes du Sénégal, ce qui à largement contribuer à mon intégration et une bonne écoute pédagogique pour l’application des bonnes méthodes de construction et faire oublier les mauvaises habitudes.

Au fil du temps, je suis parvenu à former une équipe d’ouvriers et d’artisans en accord avec mes exigences techniques et je parviens à obtenir le travail de qualité qu’attend le client européen, le tout dans un respect mutuel avec une « sensibilité culturelle » qui est essentielle aux relations humaines et économiques au Sénégal.

Pour les néophytes du bâtiment de même que pour les pros « non sénégalisé » qui se lancent dans la construction, dans 99% des cas, l’échec est cuisant:

  • les délais ne sont pas tenus
  • les prestations ne sont pas conformes
  • les suppléments financiers et autres aléas sont immanquables
  • les résultats catastrophiques

Difficiles d’éviter les cauchemars, surtout si vous êtes en France…Une expérience qui peut vous détourner du Sénégal!

En revanche, avec à mon expérience et mon équipe le projet ce réalise sans problème.

Les artisans et ouvriers doivent non seulement être suivis au jour le jour, heure par heure, mais aussi guidé et contrôlé techniquement, notamment aux moments clés de la construction,

Exemple:

  • Le dosage et vibrage du béton pour les parpaings, hourdis, poutres,
  • Le façonnage et le positionnement des armatures métalliques,
  • La veille permanente de la protection des tuyauteries et gaines en attentes,
  • Le contrôle régulier des aplombs et des niveaux….
  • La vérification permanente des méthodes mis en œuvre principalement pour les installations de plomberie et électricité.

Au Sénégal la formule « tout compris » avec les locaux est très difficile à gérer pour un particulier de même pour un professionnel « débutant ».

Pour le gros œuvre, ici le maçon se charge uniquement de la construction « à façon » c’est à dire main d’œuvre uniquement, c’est le client ou l’entreprise qui achète les matériaux (qui peuvent s’évaporer…).

D’autre part, au delà de l’étude préalable, des techniques de construction et méthodes de travail, il faut engager des mouleurs pour fabriquer les briques, faire appel à un ferrailleur pour façonner les armatures métalliques, faire intervenir des terrassiers, des pelleteurs pour le coulage rapide des dalles béton en élévation, louer ou acheter les planches et bois de coffrage, les échafaudages, les étais, serres joints, vibreur béton, table vibrante, organiser la livraison des matériaux par des livreurs indépendants, si l’eau du puits ou SDE n’est pas sur le terrain, il faudra faire appel à une équipe de femmes qui porteront l’eau sur le chantier, assurer le gardiennage du matériel et des matériaux, etc.

De même  pour le second œuvre avec le plombier, électricien, peintre, carreleur…

Pour une construction sérieuse au Sénégal, dans le respect des normes et des délais il faut non seulement être « très présent » mais aussi vraiment « spécialisé dans la construction au Sénégal » afin d’organiser l’ensemble des travaux et éviter les déperditions de temps et surtout d’argent.

C’est pourquoi vous devez absolument faire appel à un spécialiste pour mener à bien votre projet !



Un commentaire

  1. Aurore Balsan dit :

    Bonjour,
    Je travaille pour Afrimarket, une société qui permet à la diaspora africaine en Europe de payer en Europe et faire livrer des matériaux de construction sur leur chantier au Sénégal. Nous sommes une société française créée en 2013, nous avons la société Orange a notre capital. Nous aimerions renforcer notre offre construction en introduisant nos clients à des maîtres d’oeuvres, électriciens etc, et continuer à nous occuper de leur vendre et livrer les matériaux (ciment, fer, gravier, sable, …)
    Seriez-vous intéressé par un éventuel partenariat ?
    Bien à vous
    Aurore Balsan

Répondre

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus