Archives pour la catégorie La Chine délocalise au Sénégal

La Chine délocalise au Sénégal

La Chine compte délocaliser certaines de ses entreprises au Sénégal
industrie_chine.jpg
Des industries chinoises seront délocalisées au Sénégal, afin de booster le secteur industriel, a déclaré, vendredi à Dakar, le chef du projet de la Plateforme industrielle intégrée
‘’S’inspirant de l’exemple de la Chine dont l’essor économique a été fulgurant, ces dernières années, le chef de l’Etat, lors de sa visite en février 2014, a obtenu des autorités chinoises une coopération économique industrielle et une offre de délocalisation d’entreprises chinoises au Sénégal”, a-t-il dit dans un entretien accordé à l’APS.
Cette coopération  »va permettre non seulement le changement structurel de l’industrie sénégalaise mais également la préservation de ces entreprises chinoises qui rencontrent d’énormes difficultés avec la production », a expliqué M. Ba.
»Aujourd’hui, les facteurs de production sont devenus extrêmement chers en Chine et la conséquence c’est la nécessité pour elle de trouver d’autres lieux d’activités plus rentables’’, a-t-il estimé.
Il a ajouté: ‘’Le Sénégal offre une place stratégique, une stabilité politique etn des facteurs de production compétitifs qui le seront davantage dés 2015 à travers les réformes structurelles entreprises dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE)“ .
A l’en croire,  »il y a la nécessité de la réalisation des plateformes industrielles intégrées pour accueillir ces investisseurs .
La PII est un des projets phares du PSE. Il a pour mission de susciter l’investissement étranger et local dans les domaines où le pays a des avantages comparatifs. Le premier projet à être réalisé, dans le cadre de la coopération sénégalo-chinoise, sera installé à Diamniadio.
“Cette plateforme sera construite sur 53 ha dans un style innovant, spécifique et conforme aux besoins des investisseurs ciblés”, a martelé Mamath Ba qui a précisé “qu’elle sera composée d’usines de dernière génération”.
Selon lui,  »la plateforme sera achevée en décembre 2015 car l’urgence pour le Sénégal est de capter très rapidement l’opportunité offerte par les investisseurs chinois qui sont invités par les autres pays africains ».
j.Louis Verdier/Mamath Ba/Dakarechos

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus